Les coiffures protectrices de l’hiver

Braids boxLorsque le froid arrive, il est important de prendre plus particulièrement soin des cheveux afro. Qu’ils soient bouclés, frisés, crépus ou défrisés, les cheveux de type afro sont secs et fins, donc fragiles et ont tendance à se casser facilement. Le froid, qui n’est pas adapté à ce type de cheveux, les fragilisent d’autant plus, il faut donc dès à présent les protéger pour ne pas se retrouver avec des trous sur la tête à la fin de l’hiver.

Ok… Je parle de coiffure protectrice, mais qu’est ce que c’est ?
Comme son nom l’indique c’est une coiffure qui permet de protéger les cheveux, c’est à dire :
– protéger le cuir chevelu de l’alopécie notamment au niveau des tempes et tout au tour de la tête (zone très fragile),
– limiter l’usage de la chaleur des plaques, fers à boucler et sèche-cheveux,
– éviter de peigner ou brosser les cheveux (on ne peigne ou brosse les cheveux que lorsqu’on les lave et précisément lors de la pose du soin / après-shampoings),
– espacer les défrisages et colorations,
– limiter le frottement des pointes des cheveux contre les vêtements (écharpes, pulls, manteaux, …).

Et quelles sont ces coiffures protectrices ?
Ce sont toutes ces coiffures qui permettent de ne pas manipuler les cheveux et ainsi d’éviter la casse. Parmi celles-ci, on compte les braids, vanilles (pour les vanilles et braids, avec ou sans rajouts) et tissages. Même si je ne suis pas fan des tissages, c’est vrai qu’ils protègent parfaitement les cheveux, car ils sont nattés sous les rajouts et n’ont aucun contact avec les agressions extérieures (neige, vent, froid). C’est ce qu’on appelle le « tissage fermé ». Ok, c’est bien de protéger ses cheveux en y ajoutant des rajouts, mais il faut faire super attention à la casse au niveau des tempes et tout au tour de la tête. Pour cela, il ne faut pas trop serrer les cheveux pendant la réalisation de la coiffure et ne pas trop tirer dessus lorsqu’on les attache. Il faut savoir qu’à force d’arracher le bulbe du cheveu en tirant dessus, le cheveu finit par ne plus repousser car il n’y a plus de bulbe. C’est le même principe pour l’épilation. Alors faites attention à vos cheveux !
J’ai évoqué là, tout ce qui est de natter les cheveux, mais il reste encore l’alternative du big chop pour celles qui n’ont pas passé le cap, de porter leurs cheveux au naturel. Et qu’est ce que le big chop ? C’est porter ses cheveux afro, ce qui implique la coupe des pointes, si elles sont défrisées. Et pour une meilleure repousse 100 % naturelle, il est préférable de les couper très courts, voire à la racine !

Les soins protecteurs pour les cheveux naturels sans rajouts
En ce qui me concerne, je porte mes cheveux déjà très courts, ce qu’on appelle le TWA, qui veut dire teeny weeny afro, en français tout petit afro. Il m’arrive de faire des mèches ou vanilles de temps en temps, mais cet automne / hiver, je les garderai sans rajouts. Et quand on décide de les garder sans rajouts, il y a aussi les soins protecteurs pour la vivacité, l’éclat, le tonus du cheveu.

Tout d’abord, je ne le répéterai jamais assez, il est important de ne pas se brosser ses cheveux et encore moins de les peigner à sec. Le seul moment où l’on peut les peigner et uniquement avec un peigne à dents larges, c’est lors du lavage des cheveux et précisément lors de la pose du soin et/ou après shampoing. Déjà, ça permet de ne pas casser les cheveux alors qu’ils sont à l’air libre. Ensuite, il est préférable de laver ses cheveux qu’une à deux fois grand max par semaine. Contrairement aux cheveux caucasiens, les cheveux afro ont besoin du gras que le cuir chevelu produit, ce qu’on appelle le sébum, car ils sont très secs.

Pour le lavage, il est vivement conseillé de prendre des produits adaptés à votre type de cheveu. Depuis l’été dernier, j’utilise les produits Phyto Specific, le shampoing hydratation boucles, à l’huile de macadamia et moelle végétale. Et le masque hydratation boucles à l’huile de mangue et moelle végétale. Depuis, mes cheveux sont plus doux, ils ne se cassent pas et poussent bien. Pour les tempes et pourtour de la tête dégarnis, l’huile de ricin aide à la repousse des cheveux, en appliquer partout où les cheveux sont cassés.

Pour le coiffage, j’alterne entre le beurre de karité et la cire Jamaican Mango & Lime (locking creme wax). Les deux permettent de maintenir la coiffure, gaine le cheveu, tout en hydratant et en nourrissant. Les cheveux gardent leur éclat, tonus et vivacité !

Après ces quelques conseils, vos cheveux sont près à affronter l’hiver !!

Voici quelques idées de coiffures protectrices tendance cet automne / hiver 2014-2015

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s